Chronique

Charles le Téméraire nous parle de sa Comté de Bourgogne

De mémoire Monseigneur vous êtiez souvent absent de Franche-Comté ?

En effet j'ai été Duc et Comte de Bourgogne de 1467 à 1477 mais les affaires de l'Etat m'ont accaparé en Picardie et dans les Flandres, puis en Lorraine. C'est en 1476 que j'ai parcouru régulièrement la Comté de Bourgogne.

Quels souvenirs en avez-vous ?

Oh la reconstitution de mes troupes et les réunions avec les assemblés d'honnêtes sujets franc-comtois à Salins m'ont laissé peu de loisirs...
J'ai aimé le ciel changeant, les vastes forêts de ce territoire.
A Gorinchem j'adorais me promener en mer, je suis sensible à la Nature, un contemplatif en somme.

Outre vos souvenirs, un lieu, un avis sur les habitants ?

Si vous aimez les arts, les cités de Poligny et Dole valent d'être visitées.
L'acoustique (j'adore la musique) dans les collégiales est superbe !

Les Franc-comtois ? Ils sont restés fidèles après mon trépas devant Nancy à ma fille Marie. Ils sont le "verger d'honneur". 


Bientôt vous pourrez lire l'interview exclusif de la Vouivre...